Rechercher dans :

Division de la gestion de documents et des archives

Accueil | Recherche alphabétique | Recherche numérique | Recherche thématique

E 82

INSTITUT AGRICOLE D'OKA, (1893-1962)

Fonds de l'Institut agricole d'Oka. – 1881-1986 ; surtout 1909-1962. – 16,52 m de documents textuels, 1 tableau, 1,9 m de documents iconographiques.

Histoire administrative:
L'Institut Agricole d'Oka est fondé en 1893, sous le nom d'École d'Agriculture d'Oka, par un groupe religieux trappistes venus de Bellefontaine,  France. Cet Institut a pour mandat de former des jeunes gens instruits en sciences agricoles tout en enseignant les différentes branches de l'agriculture.
À leur arrivée, en 1883, les trappistes s'installent à Oka. Sous la direction de l'Abbé Dom Antoine Oger, l'Abbaye d'Oka se spécialise en agriculture et se distingue par la transformation de friches en jardins, vergers et prairies luxuriants. En 1893, le gouvernement du Québec, en accord avec les autorités religieuses, décide de transformer l'Abbaye d'Oka en centre d'enseignement agricole. Tout d'abord connue sous le nom d'École d'Agriculture d'Oka, elle devient suite à une affiliation avec l'Université Laval à Montréal, en 1908, l'Institut Agricole d'Oka. Dorénavant, elle possède le pouvoir d'octroyer des diplômes universitaires. Cet Institut offre un cours scientifique de 4 ans pour former des théoriciens ; un cours de 2 ans pour la formation de praticiens ; un cours abrégé d'hiver pour la formation continue ; et un cours d'été offert aux instituteurs et aux inspecteurs d'écoles primaires. En 1928, après une fusion des quatre écoles vétérinaires du Québec en l'École de Médecine Vétérinaire de la province de Québec, cette dernière est transférée à l'Institut Agricole d'Oka. Cette école également affiliée à l'Université de Montréal, possède deux buts ; un premier consistant à offrir un enseignement de langue française à la population du Québec, du Canada et des États-Unis ; le second est de constituer par ses travaux un trait d'union entre la science vétérinaire française et américaine. Ainsi, coexiste l'agronomie et la médecine vétérinaire à l'Institut Agricole d'Oka jusqu'en 1947 ; année où cette dernière discipline déménage à St-Hyacinthe et devient l'École de médecine vétérinaire. Puis, le gouvernement du Québec décide de centraliser l'enseignement de l'agronomie à l'Université Laval à Québec. L'Institut Agricole d'Oka ferme donc ses portes en 1962.
Portée et contenu:
Le fonds témoigne des activités de l'Institut agricole d'Oka et de l'enseignement de l'agronomie au Québec.
Le fonds contient les séries suivanves: A Histoire et fermeture de l'Institut, B Administration, C Relations internes et externes, D Congrès, conférences et autres activités, E Bâtiments de l'Institut, F Bibliothèque, G Personnel, H Étudiants, I Enseignement, J Recherche, K Publications et L Documents iconographiques.
Source du titre composé propre:
Titre basé sur le créateur du fonds.
Source immédiate d'acquisition:
Don de l'Abbaye cistercienne d'Oka en juillet 1997 et versements antérieurs.
Instrument de recherche:
Description sommaire et provisoire.
Boulet, Marcel et Jacques Ducharme, Répertoire numérique du Fonds de l'Institut agricole d'Oka, (E 82). Montréal, Service des archives, Université de Montréal, 1978, 28 p., Coll. " publications du Service des archives, no 41 ".
Description des séries et sous-séries.
Documents reliés:
Fonds Gaspard-Dauth (P 5) ; Fonds du Secrétariat général (D 35) ; Fonds Gérard Tremblay (P 199).
Originaux et copies.
Documents numérisés

12.04.00 mfb

Haut de page

© 2010 - Division de la gestion de documents et des archives