Rechercher dans :

Division de la gestion de documents et des archives

Accueil | Recherche alphabétique | Recherche numérique | Recherche thématique

E 130

INSTITUT DE GÉNIE BIOMÉDICAL. 1978-1997

Fonds Institut de génie biomédical. - 1989-1996. - 73 pièces d'archives imprimées.

Histoire administrative:
L'Institut de génie biomédical naît en 1978 grâce au partenariat de l'École Polytechnique et de l'Université de Montréal. Détenteur d'un statut de département dans les deux établissements, il porte le nom de Département de génie biomédical à l'École Polytechnique et le nom d'Institut de génie biomédical à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal. Bien que son abolition eu lieu en 1997, l'Institut de génie biomédical ressuscite et reprend ses activités suite à la générosité et l'association de ses concepteurs originaux. Le 30 septembre 1998 marque le lancement officiel du nouvel Institut de génie biomédical qui conserve son nom originel en raison de la reconnaissance internationale déjà acquise. Celui-ci offre dès l'automne 1998 un programme multidisciplinaire conjoint aux deux établissements accueillant près de 80 étudiants de 2e et 3e cycle.
La mission générale que se donne l'Institut est de privilégier la formation académique et la recheche. Ses objectifs spécifiques visent la formation de chercheurs pour l'enseignement et la recherche en biomédical, l'élaboration des programmes de recherches concernant la modélisation biomédicale, l'implantation de  nouvelles techniques expérimentales et l'utilisation d'approches technologiques dans le domaine de la santé. De même, l'Institut désire former des spécialistes hautement qualifiés pour répondre aux besoins des établissements de santé et autres organismes impliqués dans le secteur des technonologies à des fins préventives, diagnostiques et thérapeutiques. Il souhaite, en outre, assurer sa participation lors de l'évaluation des technologies de la santé afin de permettre une amélioration de la qualité des soins à la population et l'utilisation rationnelle des ressources du système de santé. Enfin, il veut contribuer à la formation du personnel de santé dans les secteurs de la haute technologie et en informatique.
Au sein du cercle de connaissances que favorisent l'Institut figure les biomatériaux et le génie tissulaire, l'électrophysiologie, l'instrumentation et l'imagerie biomédicale, l'ingénierie de la réadaptation, les sciences de l'information en santé, la biomécanique et le génie clinique. De même, ses travaux de recherche portent essentiellement sur l'imagerie médicale en trois dimensions, la modélisation orthopédique, la chirurgie assistée par ordinateur, la psychophysique de la vision, la tomographie et l'ultrasonographie expérimentale.
Au point de vue de sa structure administrative, l'Institut oscille entre le département et le groupe de recherche. Sa gestion est assurée par un directeur et divers comités. Au fil des années, les directeurs ayant participé au succès de l'Institut sont: Fernand Roberge 1978-1988, Gilbert Drouin 1988-1990, Aimé-Robert Leblanc 1991-1997 et, en 1998, le directeur des programmes du nouvel Institut de génie biomédical se nomme M. Pierre Savard. En plus de ces administrateurs, l'Institut se compose d'un ensemble de professeurs-chercheurs notoires dans le domaine biomédical qui, suite à la renaissance de l'Institut, sont désormais rattachés aux unités de physiologie et réadaptation.
Sources:
Baril, Daniel, "Relance de l'Institut en génie biomédical", Forum, volume 10, numéro 5.  http://www.forum.umontreal.ca/numeros/1998-1999/Forum98-10-5/article08.html
Institut de génie biomédical:
http://www.igb.umontreal.ca
Portée et contenu:
Le fonds témoigne des activités de l'Institut de génie biomédical reliées à l'administration, au personnel enseignant, aux chercheurs de même qu'à l'enseignement dispensé.
Le fonds comprend des nominations, des documents relatifs à l'engagement de professeurs, directeurs et autres personnes, à des renouvellements de mandat ou contrat, à des nominations de professeurs et directeurs, à des démissons, à une relocalisation, à une délégation de pouvoirs et à des restructurations administratives. Il contient également un projet de construction d'un laboratoire, des règlements pédagogiques, des programmes d'études, un contrat d'affiliation et une entente.
Source du titre composé propre:
Titre basé sur le créateur du fonds.
Instrument de recherche:
Base de données de la Division de la gestion de documents et des archives de l'Université de Montréal.
Originaux.

2001.10.01 NP

Haut de page

© 2010 - Division de la gestion de documents et des archives