Rechercher dans :

Division de la gestion de documents et des archives

Accueil | Recherche alphabétique | Recherche numérique | Recherche thématique

P 243

JUTRAS, ALBERT 1900-1981

Fonds Albert Jutras. - 1888-1981. - 2,26 m de documents textuels et autres documents.

Note biographique:
Albert Jutras est né en 1900. Il entre en 1920 à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal et obtient son diplôme de docteur en médecine en mai 1925 avec une moyenne générale de 99,5 % qui lui permet d'obtenir la médaille d'or (prix Hingston et Lachapelle). Il débute sa carrière comme praticien de médecine générale à Maniwaki (importante réserve indienne dans le nord du Québec) et y exerce trois années avant de revenir pratiquer à Montréal au Service de santé de la Ville de Montréal. En mars 1930, il obtient une bourse du gouvernement du Québec qui lui permet d'aller étudier la radiologie à Paris. Il obtient sa certification en radiologie diagnostique et thérapeutique en novembre 1933 pour une thèse portant sur La radiothérapie des sarcomes lymphoïdes du pharynx. En 1932-33, il travaille sur la radiothérapie avec Lacassagne, Coutard et Baclesse à l'Institut du Radium de Paris. Il est de retour à Montréal en décembre 1933 et devient l'assistant du professeur J.E. Gendreau à l'Institut du Radium de l'Université de Montréal. Il exerce aussi à l'Hôpital général de Verdun et à l'hôpital Notre-Dame de Ville Saint-Laurent. Il effectuera pendant cette même période des stages aux États-Unis pour se spécialiser en gastro-entérologie (endoscopie gastrique et diagnostic précoce du cancer de l'estomac).
En 1938, il est nommé directeur du Service de radiologie de l'Hôtel-Dieu de Montréal puis il prend la charge des services de radiologie et d'électrologie en 1942. Professeur agrégé de radiologie à l'Université de Montréal en 1945, il devient titulaire de la chaire de radiologie en 1951. Il occupera toutes ses fonctions jusqu'en 1965, date à laquelle il donnera sa démission, ce qui ne l'empêchera pas de continuer à exercer au service de l'Hôtel-Dieu jusqu'en 1969.
De remarquables progrès dans le domaine de la radiologie ont pu être réalisés grâce à ses travaux. En effet, se rendant compte des possibilités des nouvelles technologies visuelles que sont la télévision et l'amplification électronique de l'image fluoroscopique, il invente le Logetron. Cet appareil permet de corriger automatiquement la densité des films radiographiques qui obtiennent ainsi une meilleure qualité d'image. Puis, avec son gendre, Guy Duckett (médecin à l'hôpital Jean-Talon) et Henri Lapointe, il invente les tout premiers appareils qui autorisent le radiodiagnostic par télécommande : le Téléroentgend-diagnostic. Ce sera alors l'élément déclencheur de sa notoriété et il sera demandé à travers le monde pour prononcer des conférences.
Membre et président de dizaines d'associations médicales, du bureau de direction de plusieurs journaux médicaux, auteur de plus de 200 publications, il participe aussi à des émissions télévisées et radiophoniques. Il enseignera dans de nombreuses universités européennes, nord et sud-américaines et créera l'enseignement post-universitaire à la télévision en 1967.
Tout au long de sa carrière, il recevra un grand nombre de titres honorifiques. Officier d'académie de l'état français, fellow du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en 1951, récipiendaire du Prix de l'oeuvre scientifique en 1972, médaille d'or du American College of Radiology en 1974, c'est en 1976 qu'il reçoit l'Ordre du Canada par le gouverneur général de l'époque, monsieur Jules Léger.
Victime d'une grave crise cardiaque en 1967, il reprend graduellement ses activités à l'Hôtel-Dieu avant de prendre la direction du Service de radiologie de l'Hôtel-Dieu d'Amos, jusqu'au 1er janvier 1981.
Intéressé par tous les arts en général, peintre lui-même, grand collectionneur de tableaux, lecteur acharné, fondateur d'un club gastronomique, il côtoie autant le milieu scientifique que les milieux littéraires et artistiques. Marié en 1927 à Rachel Gauvreau, fille du Docteur Joseph Gauvreau, registraire du Collège des médecins de la province de Québec, ils auront trois enfants: une fille, Mireille, mariée au médecin Guy Duckett et deux fils médecins, Michel et Claude, ce dernier étant plus connu comme cinéaste.
Peu de temps avant sa disparition, Albert Jutras recevait un dernier honneur. L'Exécutif de la Société canadienne-française de radiologie le nommait conférencier invité de la conférence Albert Jutras qui devait se dérouler les 5, 6 et 7 novembre 1981. Sa disparition le 16 février 1981 à l'âge de 81 ans devait compromettre ce dernier hommage.
Portée et contenu:
Le fonds témoigne de la carrière et de la vie personnelle du docteur Albert Jutras, particulièrement de ses recherches en radiologie et en gastro-entérologie.
Le fonds comprend premièrement des documents relatifs à la vie personnelle du docteur Jutras: correspondance, documents financiers, biographie, loisirs et documents familiaux.  Ensuite, le fonds contient des documents en rapport avec ses travaux de recherches : correspondance scientifique, documents relatifs aux recherches en radiologie et en gastro-entérologie. Il comprend aussi des notes de cours en relation à son enseignement, des publications (manuscrits, textes imprimés, correspondance) et des allocutions relatives à des congrès et conférences. Le fonds regroupe ensuite des documents relatifs aux disctinctions honorifiques qui lui ont été décernées, aux relations qu'il a entretenues avec diverses associations médicales et scientifiques et de la correspondance générale. Le fonds comprend enfin des photographies, des diapositives, de nombreuses radiographies dont plusieurs reproduites sur plaques de verre, des dessins et des films.
Source du titre composé propre:
Titre basé sur le créateur du fonds.
Collation:
Comprend également environ l m. de documents iconographiques, 37 documents d'images en mouvement, 2 bandes sonores.
Source immédiate d'acquisition:
Michel Jutras, fils du docteur Jutras.
Restriction à la consultation:
Droits détenus par M. Michel Jutras.
Instrument de recherche:
Base de données du SGDA et Guide par séries et sous-séries du Fonds Albert Jutras (P 243)
Originaux et copies.
Documents numérisés.

2001.09.07 NP

Haut de page

© 2008 - Division de la gestion de documents et des archives