Rechercher dans :

Division de la gestion de documents et des archives

Accueil | Recherche alphabétique | Recherche numérique | Recherche thématique

P 286

VALLERAND, JEAN 1915-1994

Fonds Jean Vallerand. - 1914-1991. - 2,26 mètres de documents textuels. - env. 5 cm de photographies: n&b et coul. - négatifs.

Notice biographique:
Jean Vallerand est né le 24 décembre 1915, à Montréal. Il fait ses études classiques chez les Jésuites du Collège Sainte-Marie de 1927 à 1935. Durant les mêmes années, il étudie le violon avec Lucien Sicotte. Toujours à Montréal, il obtient en 1938 un diplôme en journalisme puis en 1939, une licence en Lettres. De 1942 à 1949, Jean Vallerand parfait ses connaissances musicales au studio de Claude Champagne. Il poursuit ensuite des recherches en musicologie et poétique musicale. En 1942, il épouse Annette Brunet, avec qui il aura trois enfants, Jacques, François et Dominique.
En 1935, Jean Vallerand entre au Quartier Latin, à titre de rédacteur littéraire. Il y écrira plus de deux cents articles. Il y reste jusqu'en 1941. À cette date, il est employé comme critique au quotidien Le Canada jusqu'en 1946. Par la suite, il sera critique au Montréal-Matin (1948-1949 ), au Devoir ( 1952-1961 ), au Nouveau Journal ( 1961-1962 ) et à La Presse (1962-1964 ). De 1941 à 1944, il est chroniqueur cinéma pour la revue Relations et écrit des articles sur la musique pour diverses revues.
Jean Vallerand collabore avec Wilfrid Pelletier à la fondation du Conservatoire de Musique de Montréal. Il en est le secrétaire de 1942 à 1963 et y enseigne l'orchestration. Durant cette époque, il enseigne l'histoire de la musique et l'orchestration à l'Université de Montréal et est membre du Conseil de la Faculté de Musique de l'Université (1951-1966). Il est également chef d'orchestre pour Les Matinées Symphoniques et plusieurs autres concerts et, de 1945 à 1956, l'un des titulaires de la série éducative Radio-Collège à Radio-Canada. Jean Vallerand est chef des émissions musicales à Radio-Canada (1964-1966), conseiller culturel auprès de la délégation générale du Québec à Paris (1966-1969), directeur du réseau des six Conservatoires de musique et des deux Conservatoires d'art dramatique (1969-1975), conseiller pédagogique au Conservatoire de Musique de Montréal (1975), et enfin secrétaire général de l'Orchestre des jeunes du Québec (1977-1978).
Jean Vallerand a écrit quinze oeuvres musicales au cours de sa vie. Dès 1940, il remporte le trophée Schumann au festival-concours de musique du Québec pour sa mélodie Les rosées à la mer. En 1947, il reçoit une mention honorable pour son Nocturne pour orchestre, au concours international Reichold de l'Orchestre symphonique de Détroit. De plus, en 1966, Jean Vallerand reçoit la médaille d'argent de la Société Saint-Jean-Baptiste et en 1967, la médaille du centenaire. En 1987, l'Université d'Ottawa lui remet un doctorat honoris causa. Enfin en 1991, Jean Vallerand est nommé Chevalier de l'Ordre du Québec. Il décède le 24 juin 1994.
Portée et contenu:
Le fonds témoigne des activités de Jean Vallerand tant comme musicien que comme critique. Il témoigne également de son enseignement à l'Université de Montréal et de ses activités au Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec. Il illustre enfin sa participation à l'Emission Radio-Collège.
Le fonds est constitué de coupures de journaux des critiques qu'il a rédigées pour différents journaux, de correspondance, de notes de cours, de documents concernant l'émission Radio-Collège, de photographies, et de nombreuses partitions des diverses oeuvres qu'il a composées.
Source du titre composé propre:
Titre basé sur le contenu du fonds.
État de conservation:
Plusieurs documents ont été collés ensemble avec du ruban adhésif. Ils devront faire l'objet d'un traitement.
Source immédiate d'acquisition:
Le fonds a été remis à la Division des archives par Marie-Thérèse Lefebvre. Elle avait effectué un classement préalable des documents.
Instrument de recherche:
Description sommaire et provisoire.
Documents reliés:
Le fonds de l'AGEUM (P 33) dans lequel on retrouve le journal Quartier Latin.
Note générale:
Les négatifs sont des copies de partitions.
Originaux et copies.

Documents numérisés

1998.02.12.S.M.

Haut de page

© 2008 - Division de la gestion de documents et des archives