Rechercher dans :

Division de la gestion de documents et des archives

Accueil | Recherche alphabétique | Recherche numérique | Recherche thématique

P 325

DESCARRIES, AUGUSTE 1896-1958

Fonds Auguste Descarries .– 1910-1955. – 70 cm. de documents textuels et autres documents.

Notice biographique:

Né à Lachine le 26 novembre 1896, Auguste Descarries est le fils de Joseph-Adélard Descarries maire de Lachine. Il s'intéresse très tôt à la musique. Il fait d'abord des études de droit pour ensuite se tourner vers la musique. Élève à Montréal d’Arthur Letondal, Alfred Laliberté et Jean Dansereau pour le piano et de Rodolphe Mathieu pour l’harmonie, Auguste Descarries succéde à Alexis Contant aux orgues de l’église Saint-Jean-Baptiste. Il séjourne à Paris pendant neuf ans où il remporte le prix d'Europe pour le piano en 1921. En 1923, il devient titulaire d'une bourse de l'Académie de musique de Québec pour la composition. Auguste Descarries suit des cours à l'École normale de musique. Il étudie la composition avec Georges Catoire et le violon avec Jules Conus. En 1930, il revient à Montréal, où il présente plusieurs concerts et devient organiste-maître de chapelle aux églises Saint-Germain et Saint-Viateur d'Outremont. Très impliqué professionnellement, il fonde et dirige de 1933 à 1935 la Société de musique de chambre Euterpe et, par la suite, il devient le président de l'Académie de musique de Québec (1938-1941) et vice-président de la commission diocésaine de chant liturgique. Il devient professeur de piano au Conservatoire national puis en 1944 au Conservatoire de musique du Québec à Montréal où il restera jusqu'à sa mort. Il est organiste-maître de chapelle aux églises Saint-Germain et Saint-Viateur d’Outremont. Il enseigne aussi l'histoire de la musique à la Faculté de musique de l'Université de Montréal dont il devint le vice-doyen en 1951.

Comme compositeur, Descarries s’est surtout fait connaître par sa Rhapsodie canadienne pour piano et orchestre, qui fut créée en 1936 par l’orchestre des Concerts symphoniques de Montréal sous la direction de Wilfrid Pelletier. Il est aussi l’auteur d’une Petite symphonie, d’un octuor à cordes, de nombreuses œuvres pour piano, d’un Magnificat, de messes et de mélodies. Pianiste et organiste, Descarries était aussi un improvisateur de grand talent. Auguste Descarries s'éteint le 4 mars 1958 à l'âge de 62 ans.

Portée et contenu:
Le fonds témoigne principalement des activités musicales d'Auguste Descarries.
Le fonds Auguste Descarries est constitué des séries suivantes : Correspondance générale. - Documents biographiques et articles. - Enseignement et conférence. - Partitions musicales. - Photographies. - Documents sonores. - Affiche de spectacle.
Source du titre propre composé:
Titre basé sur le créateur du fonds.
Collation:
Comprend aussi 26 photographies: n&b, 1 affiche, 3 disques sonores et 4 bandes sonores.
Source immédiate d’acquisition:
Donation de Laurent Descarries le 8 janvier 2003.
Donation de Francine Descaries en juin 2013.
Instrument de recherche:
Dor, Emmanuel, et Émilie Gascon-Léger. Répertoire numérique du Fonds Auguste Descarries.
Documents reliés:
Collection Famille Descarries P 327
Originaux et copies.

2014-09-08 MC

Haut de page

© 2010 - Division de la gestion de documents et des archives