Rechercher dans :

Division de la gestion de documents et des archives

Accueil | Recherche alphabétique | Recherche numérique | Recherche thématique

P 366

MACKAAY EJAN 1943- 

Fonds Ejan Mackaay. – 1960-2007. – 2,95 mètres, documents textuels.

Notice biographique:

Ejan Mackaay est né au Pays-Bas en 1943.  Il détient une maitrise en droit (LL.M., en 1966) et un doctorat en droit (LL.D. en 1980) de l’Université d'Amsterdam et une maitrise en droit (LL.M. en 1977)  de l’Université de Toronto.

Il entre à la Faculté de droit de l’Université de Montréal le 1er juin 1968 à titre de stagiaire de recherche. Il est nommé professeur adjoint en 1972, professeur agrégé en 1975 et professeur titulaire en 1981. Il a enseigné à la Faculté de droit de l'Université de Montréal pendant plus de 35 ans. Précurseur dans les domaines de la cyberjustice et de l'informatique juridique, Ejan Mackaay, est  l’un  des initiateurs projet DATUM (1968-1973) dont il sera directeur adjoint. Il s’agit  du premier projet de documentation automatique portant sur la jurisprudence en version intégrale dans la francophonie et l'un des premiers dans le monde. Il élabore également un système de collecte et de sélection des décisions judiciaires à publier. Ces travaux ont considérablement amélioré l'accès à la documentation juridique au Québec et ont conduit à la mise en place du laboratoire d'informatique juridique LEXUM. Premier directeur général de la Société québécoise d’information juridique (Soquij) 1974-1976, il a dirigé le Centre de recherche en droit public de l’Université de Montréal de 1999 à 2003 et a assumé la direction du Centre du droit des affaires et du commerce international (CDACI) de 2005 à 2008.
Ses recherches ont toujours visé à améliorer l'accessibilité au droit, au sens littéral (base de données) aussi bien que figuratif (« jurimétrie », intelligence artificielle, analyse économique du droit), par le recours à des sciences voisines : l'informatique et les sciences sociales, notamment l'économie. C'est aussi l'un des grands spécialistes des droits de la propriété intellectuelle, notamment pour tout ce qui concerne le domaine des nouvelles technologies. Ses enseignements ont été reliés aux intérêts de recherche, ainsi qu'aux domaines juridiques des contrats et de la propriété intellectuelle. Parmi ses publications les plus significatives on retrouve  Analyse économique du droit, Paris/Montréal, Dalloz/Thémis, 2e éd., 2008, 728 p. (avec Stéphane Rousseau). Il est fréquemment convié, à titre de professeur invité et de conférencier, à de nombreuses universités au Québec, ailleurs au Canada, aux États-Unis et en Europe. Il est correspondant de l'Académie royale néerlandaise des sciences depuis 1986 et conseiller en lois au Barreau du Québec Il a reçu  le  Prix Minerve de la Société néerlandaise des traducteurs pour la traduction du Code civil néerlandais en français (1996). Il est nommé professeur émérite en mai 2009.

Portée et contenu:

Le fonds témoigne de la carrière, des réalisations et des activités de M. Ejan Mackaay.

Le fonds se compose majoritairement de dossiers de correspondance organisés alphabétiquement. Il contient aussi des notes de cours, des recueils de textes, des publications du créateur du fonds, des dossiers de recherche et un dossier curriculum vitae.

Source du titre composé propre:
Titre basé sur le créateur du fonds.
Source immédiate d'acquisition:
Don d'Ejan Mackay créateur du fonds en 2009.
Instrument de recherche:
Description sommaire et provisoire.
Originaux et copies.

2013.03.20 CD.

Haut de page

© 2010 - Division de la gestion de documents et des archives