Rechercher dans :

Division de la gestion de documents et des archives

Accueil | Recherche alphabétique | Recherche numérique | Recherche thématique

P 379

Marie Andrée Bertrand 1925-2011

Photographie de Marie Andrée Bertrand

Fonds Marie-Andrée Bertrand. - 1963-2011. - 3,1 m. de documents imprimés et autres documents.

Notice biographique:
Marie-Andrée Bertrand est née le 12 juin 1925 à Ville St-Laurent. Elle détient une maîtrise en service social (1951) et une maîtrise en criminologie (1963) de l'Université de Montréal. Elle la première femme à obtenir un doctorat en criminologie à l'Université de la Californie à Berkeley (1967).
Elle fait ses débuts à l'École de Criminologie de l'Université de Montréal à titre de professeure- assistante en 1967. Elle est promue au poste de professeure agrégée en 1970 puis de professeure titulaire en 1979. Rattachée au Centre international de criminologie comparée, Marie-Andrée Bertrand s’implique dans la vie universitaire à plusieurs titres. Première présidente du Syndicat général des professeurs et professeures de l'Université de Montréal (SGPUM, 1972-1973), elle est aussi la première présidente Comité permanent du statut de la femme de l’Université (1976). Elle est aussi Vice-Doyenne de la Faculté de l'éducation permanente de 1977 à 1980.

Un des faits saillants de sa carrière est sa participation à titre de commissaire à la Commission fédérale sur l'usage des drogues à des fins non médicales (Commision LeDain, 1969-1973). Cette expérience a certainement été déterminante dans ses prises de position ultérieures en faveur de la décriminalisation pour la possession et l'usage de drogues. Elle fut d'ailleurs présidente de la Ligue antiprohibitioniste de 1989 à 1993.

 Les recherches de Marie-Andrée Bertrand ont suivi trois axes majeurs : le rapport des femmes au droit pénal, la politique des drogues et, plus largement, les théories critiques liées au sexe, à la conscience de classe et à l’appartenance ethnique. Parmi les activités de recherche jalonnant sa carrière universitaire, citons les études: Étude comparée de la criminalité féminine (1969), Les différentes orientations de la nouvelle criminologie (1977), La question des femmes dans la criminologie canadienne (1990). De nombreuses publications portent sa signature, dont trois livres; La femme et le crime (Editions de l'Aurore, 1979), Prisons pour femmes (Éditions Méridiens, 1998) et Les femmes et la criminalité (Éditions Athéna, 2003).

Au cours de sa longue carrière, Marie-Andrée Bertrand a cumulé de nombreuses fonctions dans des associations et des organismes professionnels et scientifiques. Elle a été entre autres vice-présidente de l'Association canadienne des professeurs d'université, présidente de la Fédération des professeurs d'université du Québec et présidente du Conseil québécois de recherche sociale.

Sa contribution remarquable fût soulignée par l’octroi de diverses distinctions. Elle reçoit le prix Esdras-Minville de la Société St-Jean-Baptiste de Montréal en1995 et à sa retraite en 1997 l’Université de Montréal lui octroi le titre de professeure émérite. Elle reçoit le titre de Chevalier de l'Ordre de la Pléiade décerné par l'Assemblée parlementaire de la francophonie en 2001 et celui d'Officier de l'Ordre national du Québec (2005).

Même après sa retraite, elle continue à publier de nombreux articles et à donner régulièrement des conférences. Elle décède subitement le dimanche 6 mars 2011.

Portée et contenu:
Le fonds témoigne principalement des écrits de Marie-Andrée Bertrand.

Le fonds se compose majoritairement de documents imprimés (revues, magazines, fascicules et comptes-rendus de colloques) qui représentent une collection assez exhaustive des écrits de Mme Bertrand. Il contient également ses deux mémoires de maîtrise ainsi que sa thèse de doctorat de même le rapport final de la commission LeDain. On retrouve aussi plusieurs dossiers de documents textuels liés à ses cours traitent de la théorie critique, de postmodernisme, de constructivisme, de positivisme et d’épistémologie. On y trouve aussi des dossiers contenant de la correspondance avec des étudiants, des collègues, de la famille et des amis. Quelques dossiers de préparation de curriculum vitae, ainsi qu'un document préparatoire en vue de la rédaction d'une auto-biographie font également partie du fonds. Le fonds Marie-Andrée Bertrand renferme finalement des exemplaires d'un DVD contenant un film produit en collaboration avec l'Office national du film (ONF) relatant la carrière et la pensée de Mme Bertrand, de même que des médailles reçues pendant sa carrière

Source du titre propre composé:
Titre basé sur le créateur du fonds.
Collation:
Le fonds contient aussi: 2 DVD et 2 médailles.
Source immédiate d'acquisition:
Legs testamentaire
Restriction à la consultation:
Aucune restriction.
Instrument de recherche:
Description sommaire et provisoire.

2011-12-05 MC

Haut de page

© 2010 - Division de la gestion de documents et des archives