Rechercher dans :

Division de la gestion de documents et des archives

Accueil | Recherche alphabétique | Recherche numérique | Recherche thématique

P 423

DORMEYER, JAMES 1936-

Fonds James Dormeyer. -- 1996-2012. -- 8 centimètres de documents textuels. - 64 vidéocassettes mini DV. - 3 DVDs .

Notice biographique:

James Dormeyer est né le 11 juillet 1936 à Commerey dans le département de la Meuse (France). Après un baccalauréat en philosophie effectué à l'Université de Dijon, M. Dormeyer accomplit, de 1956 à 1959, une formation universitaire et professionnelle à l'Institut des Hautes Études cinématographiques de Paris.

Très rapidement, M. Dormeyer s'intéresse à la production de reportages éducatifs ou relatifs à l'actualité. Ce dernier point s'observe plus particulièrement durant les années 1962 et 1963 où il devient correspondant des actualités françaises pour l'Ouest africain. Entre 1964 et 1968, M. Dormeyer réalise plusieurs films publicitaires et documentaires pour Hydro-Québec et pour la Société Radio-Canada. À compter de 1968, il est réalisateur à Radio-Canada où il réalise et conçoit des émissions de télévision pour les enfants, des dramatiques, des émissions d'affaires publiques et des émissions culturelles.

Parmi ses oeuvres on retrouve :

  • Une émission sur la Super-Frsnco-Fête (1974)
  • Prévert, Rose ou Bleu ? (1981) à partir de textes de Jacques Prévert. Cette émission recevra entre autres un Prix Anik et Golden «A» Award au Modern Language Film Festival New York.
  • Le compte de l'oiseau, (1983), Prix. Anik.
  • Menuhin-Prevost, une aventure créatrice, (1987), Prix Italia.
  • La Suite montréalaise) (1993), émission spéciale à l’occasion du 350e anniversaire de la fondation de Montréal qui reçoit plusieurs Prix Gémeaux et une plaque de bronze au Colombus International Film and Video Festival 93.
  • Beethovenissimo (1993), conception et réalisation d’une série de neuf émissions portant sur les neuf symphonies de Beethoven, Mention spéciale Prix Anik.

En 1996 James Dormeyer quitte la Société Radio-Canada. Il poursuit sa démarche créatrice avec entre autres deux projets de collaboration avec le compositeur André Prévost. De 1996 à 1998 il fait la conception, la prise de vue et le montage d’un document vidéo Journal d'une création, racontant presque quotidiennement la création André Prévost de son Concerto pour violon et orchestre dédié à Chantal Juillet et dirigé par Charles Dutoit à l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM). La vidéo est diffusée en 2006. En 2001, quelques mois avant le décès d'André Prévost J'ames Dormeyer enregistre sur dernières répétitions de Menuhin : Présence, considéré comme le testament musical du compositeur. Il en tirera une vidéo Menuhin :présence, je me souviens... qui sera diffusée à partir de 2012.

Portée et contenu:

Le fonds James Dormeyer témoigne de la réalisation de deux des oeuvres majeures du réalisateur : Menuhin : présence, je me souviens... et Journal d'une création.

Le fonds contient des vidéocassettes mini-DV, des DVDs, des verbatims et des partitions annotés relatifs aux deux films.

Source du titre composé propre:
Titre basé sur le créateur du fonds.
Source immédiate d'acquisition:
Don de M. James Dormeyer en2016.
Instrument de recherche:
Description sommaire et provisoire.
Groupes de documents reliés :
Fonds André Prévost (MUS 264), Bibliothèque et Archives Canada.
Originaux.

2017-03-31 WY

Haut de page

© 2010 - Division de la gestion de documents et des archives