Rechercher dans :

Division de la gestion de documents et des archives

Accueil | Recherche alphabétique | Recherche numérique | Recherche thématique

P 424

Jean-Jacques Nattiez (1945-)

Fonds Jean-Jacques Nattiez. – 1968- 2013. – 14.44 m. de documents textuels et autres documents.

Notice biographique:

Jean-Jacques Nattiez est né le 30 décembre 1945 à Amiens en France. Il est professeur de musicologie et musicologue de carrière. Considéré comme un pionnier de la sémiologie musicale, Jean-Jacques Nattiez amorce ses études universitaires en lettres et en linguistique à la fin des années 1960. Il obtient ensuite son doctorat en sémiologie musicale de l'Université de Paris VIII-Vincennes en 1973.

Il entre à l'Université de Montréal tout d'abord comme chargé d'enseignement au Département de linguistique puis au Département d’études françaises (1970). Il enseigne à la Faculté de musique à partir de 1972, toujours comme chargé d'enseignement. Il devient professeur adjoint en 1973 puis professeur agrégé en 1978. Durant cette période, il est responsable du Groupe de recherche en sémiologie musicale (1974 à 1980). En 1984. Il devient professeur titulaire.

Il publie Fondements d'une sémiologie de la musique et Musicologie générale et sémiologie, ainsi que plusieurs recueils d'articles sur la sémiologie musicale. Il est l'auteur d'Analyses et interprétations de la musique. Il est aussi l'auteur de plusieurs livres sur Wagner, dont Wagner androgyne, Les Esquisses de Richard Wagner pour Siegfried’s Tod (1850), Wagner antisémite. Il écrit aussi sur la pensée musicale de Pierre Boulez. Ethnomusicologue, il publie plusieurs disques consacrés à la musique des Inuit (Canada), des Aïnous (Japon) et des Baganda (Ouganda). Il réédite la Collection universelle de musique populaire enregistrée de Constantin Brailoiu. Un essai intitulé Lévi-Strauss musicien témoigne de l'intérêt qu'il porte à la réflexion anthropologique.

Jean-Jacques Nattiez s'intéresse aussi aux relations entre musique et littérature (Proust musicien). Il est aussi l'auteur d'un roman (Opera). On lui doit deux introductions générales à la musicologie : Profession musicologue et La musique et le discours, ainsi qu'une autobiographie intellectuelle en forme de dialogue, La musique, la recherche et la vie, qui se veut  une vulgarisation de ses idées musicologiques.

Il est le directeur général de Musiques. Une encyclopédie pour le XXIe siècle, commande de la maison italienne Einaudi (2000-2005), une version française de cette encyclopédie paraît entre, 2003  et 2007, chez Actes Sud. Jean-Jacques Nattiez a publié plus de 150 articles et effectué des tournées de conférences dans une vingtaine de pays.

Sa carrière est marquée par l’obtention de plusieurs prix et distinctions. Parmi les plus notables, on retrouve Membre de la Société royale du Canada (1988); Membre de l'Ordre du Canada; (1990) et Officier (2011); le prix Léon-Gérin (1994); Membre de l'Ordre national du Québec, Chevalier (2001) puis Officier (2016); Médaille de l'Académie des lettres du Québec  (2009); Médaille d'or du Conseil de Recherches en Sciences humaines du Canada (2009); Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres de la République française (2014). L'Université de Montréal lui décerne, en 2014, le titre de professeur émérite.

Source : Site Web de la Faculté de musique - Jean-Jacques Nattiez

Portée et contenu:

Le fonds témoigne des activités de Jean-Jacques Nattiez, professeur de musicologie et de sémiologie musicale à l’Université de Montréal.

Le fonds contient des dossiers de publications, des dossiers de cours et de la correspondance. Parmi les dossiers de publications se trouvent des notes brouillons et des notes de travail ; des versions préliminaires et définitives de ses œuvres ; des versions de ses œuvres en différentes langues, notamment en italien, anglais, roumain, portugais et le japonais; de la correspondance relative à ses publications et des réactions de lecteurs. Les dossiers de cours sont composés de correspondances avec d’autres professeurs, la direction du département de musicologie, des employés de l’Université, des élèves, des conférenciers et d’autres musicologues provenant notamment des États-Unis, de la France et de l’Italie ; des notes de préparation de cours ; d’extraits de publications photocopiés pour ses élèves ; de notes prises sur les exposés de ses étudiants dans les cours de séminaires ; des exemplaires vierges d’examens ou de travaux ainsi que d'épreuves annotées.

Le fonds contient également des documents produits ou reçus ayant servi à la création de l’encyclopédie MUSIQUES, Une encyclopédie pour le XXIe siècle. Les dossiers, en français, italien, anglais et allemand, consistent en : la correspondance de Jean-Jacques Nattiez pour le recrutement et la coordination des collaborateurs ; de brouillons de textes et d’épreuves annotés ; d’articles dans leur version finale ; d’imprimés des textes relatifs à l’encyclopédie ayant servi à des colloques ; de dossiers de traduction ; de correspondance avec le maison d’édition Einaudi, Actes Sud; de reproduction de documents iconographiques pour l’illustration de l’ouvrage. La portée des documents est internationale, notamment : Canada, Italie, France, États-Unis, Allemagne, Royaume-Uni, Russie et Chine. Il y a dans certains dossiers des disquettes magnétiques et disques optiques identifiés ou décrits comme correspondant à des versions imprimées de textes.

Source du titre composé propre:
Titre basé sur le contenu du fonds.
Collation:
Le fonds contient également 2 documents iconographiques, des disques optiques et des disquettes magnétiques.
Source immédiate d'acquisition:
Jean-Jacques Nattiez a fait don de son fonds d'archives en 2017.
Instrument de recherche:
Description sommaire et provisoire.

Originaux et copies.

2017.12.11 MC

Haut de page

© 2010 - Division de la gestion de documents et des archives